Expositions

  • Noe Sovage © Noe Sovage
  • Mobilité © DR
  • Mobilité © DR
  • Mobilité © DR
  • Mobilité © DR
  • Mobilité © DR
  • Jean-Adrien Arzilier © Alex Nollet/La Chartreuse

MOBILITÉ

Shusuke Nishimatsu (Japon)
Ursula Tautz (Brésil)
Comma / Clemence Choquet et Mickaël Gamio (France)
Sanghee Noh (Corée du Sud)

Un projet en partenariat avec Échangeur22.

C’est autour de la question de la circulation des œuvres que sont réunis les artistes de ce projet de résidence internationale de recherche. Force est de constater l’importance croissante des mobilités dans nos sociétés qui nous amène à questionner leur rôle dans l’organisation des espaces de création. Les artistes sélectionnés investiront les espaces des sous-sacristains de la Chartreuse s’appuyant sur les lieux et l’ancrage au cœur de ceux-ci, en une proposition destinée à s’enrichir durant un programme futur d’itinérance entre Japon, Brésil et Corée du Sud.  L’idée est de favoriser une émulation artistique singulière entre les univers de chacun, leurs origines et leur culture et l’esprit du lieu, creuset d’une histoire à la fois séculaire et très contemporaine d’un monument « aux écritures » transdisciplinaires.

Échangeur22 est un lieu de résidence d’artistes situé à Saint-Laurent-des-Arbres (Gard) qui axe son programme sur la création de canaux de circulations et d’échanges tournés à l’international. Chaque année depuis 2015, E22 reçoit pour six semaines des artistes japonais, brésiliens, sud-Coréens et français. E22 est soutenu par la Drac Occitanie, la Région Occitanie, le Département du Gard et la Commune de Saint-Laurent-des-Arbres.

 

ERRANCES

Noe Sovage

Issue des arts appliqués et graphiste de formation, Noe Sovage utilise les mots comme moyen d’expression sur de multiples supports pour créer une poésie décalée, intime et populaire. Elle distille à travers des formules lapidaires proches de l’aphorisme de cruelles réalités ou de joyeuses provocations, dessinant peu à peu de minuscules morceaux de vie. Son travail d’écriture s’applique à mettre en lumière la beauté oubliée des drames quotidiens et à saisir l’essence des relations par des mots paraissant pourtant anodins.

Entre peinture, installation et collage, Noe Sovage crée un art vivant qui fait résonner l’écrit dans la matière. Résolument tournée vers les réseaux sociaux, l’artiste y tisse également depuis deux ans un long dialogue virtuel qui interroge le sens de la lecture, tel une éphéméride poétique de la vie qui passe. S’articulant sans cesse entre férocité et tendresse.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.

 

MASTIC

Jean-Adrien Arzilier

C’est un autre artiste « joueur » brouillant les frontières entre la réalité et la poésie, que nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir avec l’exposition Mastic. Cette exposition, initialement proposée de mars à mai derniers dans trois lieux de Villeneuve lez Avignon, le musée Pierre-de-Luxembourg, le Fort Saint-André et la Chartreuse, suite à une résidence de l’artiste en partenariat avec le lycée Jean-Vilar, est prolongée dans nos murs.

Jean-Adrien Arzilier pratique des boutures et de délicates greffes d’idées sur l’ordinaire grâce à ses objets détournés, démontés, réassemblés. Une façon de se laisser surprendre et d’apprivoiser autrement avec lui l’environnement et le monde. Ses sculptures, installations, tableaux, photographies et fausses pièces archéologiques, comme démantelés, mâchés, remâchés puis remis en forme avec amusement, sont une invitation au détournement de pensée et à une visite buissonnière de la Chartreuse.

Production Frac Occitanie Montpellier, la Chartreuse-CNES, le Centre des Monuments nationaux, la Ville de Villeneuve lez Avignon.