Nuit de la Chartreuse (8)

Ostracismes ordinaires

définition du mot ostracisme (Larousse) : Action de tenir quelqu'un qui ne plaît pas à l'écart d'un groupe, d'une société, d'une manière discriminatoire et injuste.

Lorsque j’ai choisi ce thème pour la 8e nuit de la Chartreuse, c’était en référence aux textes sur lesquels allaient venir travailler en résidence certains auteurs. Je ne pouvais imaginer bien évidemment que les événements de janvier nous feraient basculer dans une actualité dont la violence, après nous avoir laissés en état de sidération, interroge toutes nos actions.
Cette violence est née aussi d’un ostracisme sur lequel notre société a accepté de fermer les yeux depuis de longues années et qui a permis de continuer à ghettoïser dans des banlieues ou des quartiers, une partie de la jeunesse française, sans tenir compte d’une montée de la violence, annoncée dès 2005.
Ces multiples formes que revêt l’ostracisme, elles se pratiquent malheureusement au quotidien, dans la cour de l’école comme dans la rue, au sein même d’une société pourtant attachée à la laïcité et l’égalité, fondements de la démocratie. Pourquoi alors accepte-t-on si peu l’Autre, le Différent… non pas à l’autre bout du monde, mais ici, dans nos écoles, nos rues, nos institutions, notre vie ordinaire.
Ce rêve est pourtant celui auquel travaillent de nombreux artistes et depuis longtemps : celui d’un monde qui conjuguerait les différences comme autant de forces constructives, qui fonderait son avenir sur le respect de la diversité des cultures, des idées, des modes de vie, un monde où la conviction religieuse serait réservée à la sphère de l’intime, dans une société véritablement laïque et démocratique
. Catherine Dan

15h  Les Bruits du monde lecture de et par Martin Bellemare
jeune public à partir de 7 ans - studio, durée 40 mn

16h30 La Classe vive de Marion Aubert - présentation du projet en cours Cie Tire pas la Nappe / Marion Guerrero - jeune public à partir de 7 ans - salle rollier, durée 40 mn

de 15h à 19h30 Créalux © - L’Ombre des mots intallation plastique Édith Smith / Gilles Œuvray - salle gothique

17h45  Ogres  lecture de et par Yann Verburgh
texte non destiné au jeune public - studio, durée 50 mn suivi de Ostracismes ordinaires - quel rôle pour les auteurs ? débat-rencontre avec le public mené par Catherine Dan - studio, durée 30 mn
avec les auteurs résidents - Martin Bellemare, Marion Aubert, Yann Verburgh...

20h30 Days of nothing de Fabrice Melquiot mise en scène Matthieu Roy / Cie du Veilleur
spectacle tout public à partir de 12 ans - tinel, durée estimée 1h15
en présence de Fabrice Melquiot