Io sono testimone / Je suis témoin

  • Francesca Garolla © Laila Pozzo

Francesca Garolla (Italie)

J’ai découvert, il n’y a que deux ans, être atteinte d’une forme d’épilepsie, que j’ai probablement depuis ma naissance. Ce que je croyais être ma normalité portait en soi l’ombre d’un inconnu. Cela faisait partie de moi, en effet, mais pas du moi que je pensais être. Mon corps et mon esprit dans leur indubitable, jusqu’alors, unicité sont tout à coup devenus deux : j’étais habitée par une autre moi. Combien de ce que j’étais (et de ce que je suis) avait été déterminé, dessiné, conditionné, par cette partie inconnue ? Et, de façon plus générale, quelle partie de ce que nous sommes est déterminée par d’autres facteurs ? Comment pouvons-nous supporter d’être déterminés par quelque chose que non seulement nous ne connaissons pas mais qui ne ressemble même pas à un dieu ? De l’absence de réponse à cette question, il y a, à mon avis, le sens de la tragédie aujourd’hui.
Io sono testimone / Je suis témoin s’inspire de cette réflexion sur la complexité de l’individu et est né de l’idée que nous sommes tous, inévitablement, témoins d’une partie de notre vie.

 

Francesca Garolla est italienne et travaille depuis 2004 au Teatro i (Milan) comme dramaturge et autrice. Elle développe en particulier un fort intérêt pour la recherche et l’expérimentation dramaturgique. Son dernier texte, Tu es libre, écrit à la Chartreuse en 2016 et 2017, a été finaliste au Premio Riccione 2017 (la plus haute distinction pour le théâtre italien) et fait partie de la sélection du Bureau des lecteurs de la Comédie-Française en 2017/2018. Tous ses textes sont traduits en français.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.