Sylvie Marchand

Le Continent Rouge

Ma nouvelle création, Le Continent Rouge, part de l’histoire d’Artaud racontée par les Tarahumaras. Je replace les textes d’Artaud dans leur légitime source mexicaine : je lis le Viaje al país de los Tarahumaras aux Tarahumaras. Ma recherche centrale restant la quête des racines rituelles de l’art, j’accompagne les Raràmuris pendant leurs cérémonies : Tutuguri, Yumari, Pascol, Matachines sont la substance du Continent Rouge, qui se présentera sous la forme d'un dispositif-installation lié à un parcours sonore.»

À partir de la projection d’extraits de ses films, Sylvie Marchand déroulera le fil rouge de sa démarche artistique, mettant en lumière les expériences de création qui l’ont menée de Compostelle à la Mongolie, jusqu’à la Sierra Tarahumara, au Mexique.

Nous ferons étape sur la Frontera Norte entre le Mexique et les États-Unis avec AmeXica sKin, scénographie visuelle et sonore née au cœur de l’expérience de la migration. Pendant huit mois, j’ai accompagné des migrants et recueilli leurs témoignages sur les sentiers du désert qui mènent au Dollar. J’exposerai quelques concepts qui ont guidé la structure formelle de la scénographie : la peau, par exemple, qui comme la frontière est sensible et vivante, changeante, capable de capter le monde et ses flux.
Je raconterai aussi comment j’ai rencontré les poètes, danseurs et musiciens Tarahumaras dans la Sierra Madre où séjourna Antonin Artaud en 1936. Cette expérience fondatrice pour Artaud traverse toute son œuvre ; En 1957, les éditions de l’Arbalète publient Les Tarahumaras, qui sont traduits en espagnol en 1975 au Mexique. En raison du fossé qui sépare culture écrite et culture orale, aucun des Tarahumaras (nommés également Raràmuris) que j’ai rencontrés n’a eu accès aux écrits d’Artaud. Ils ne gardent en mémoire que des récits improbables de sa présence parmi eux.

Sylvie Marchand est autrice, réalisatrice, artiste multimédia. Elle a acquis une double formation aux arts du cirque et à l’anthropologie (doctorat à la Sorbonne et diplôme des Langues Orientales). Ses créations font converger l’art et les nouvelles technologies autour de scénographies interactives. Elle mène des projets internationaux en réseau avec les artistes de la compagnie Gigacircus issue des cultures numériques.
Ses œuvres questionnent les enjeux culturels de la mobilité planétaire contemporaine (nomadismes, migrations…). Elle consacrera sa résidence à l’écriture de Continent Rouge, installation et parcours sonore. Ce projet s’ancre dans son expérience de la culture Tarahumara, au cœur des canyons de Chihuahua où Artaud séjourna. Avec les poètes et danseurs Raràmuris, Sylvie Marchand questionne les racines rituelles de l’art. Elle aborde cette nouvelle œuvre comme une expérience transculturelle humaine, littéraire et artistique.

Aide à la création Conseil général de la Charente. Aide au projet, convention Institut français et Région Poitou-Charentes. Aide à la création Conseil régional Poitou-Charentes