Sarah Pèpe

La Peste et le choléra

États-Unis. Années 80. Plusieurs entreprises du secteur industriel chimique s’emparent des mesures de protection fœtale pour mener des politiques d’éviction des femmes, sur des métiers considérés comme la chasse gardée des hommes. Ces entreprises les licencient ou leur proposent de choisir entre des fonctions « féminines » moins rémunérées et la stérilisation pour garder leur poste. Le texte questionne l’histoire de l’une de ces entreprises.

Titulaire d’une maîtrise de théâtre, je crée en 1997 ma compagnie, avec laquelle je mets en scène de nombreux spectacles, dont La Ligne (Lansman Éditeur) et Méchante (Éditions L’Œil du Prince). Depuis 2015, l’écriture est devenue ma priorité. J’ai eu la chance de voir plusieurs de mes textes primés ou retenus - I have a dream et La Peste et le choléra (version courte) par la Maison du Théâtre de Jasseron ; Les Pavés de l’Enfer par l’Association Beaumarchais-SACD puis accompagné par le dispositif Écritures Théâtrales en Chantier (Comédie Poitou-Charentes-Centre dramatique national) ; Presqu’illes, par le label Jeunestextes en liberté. Zone G sera édité aux Éditions de la Gare. Je mets actuellement en scène Domestiquées, qui sera représentée à Paris, en mars 2017.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.