Catherine Marnas

N’enterrez pas trop vite Big Brother

Metteuse en scène, directrice artistique de la compagnie Parnas, Catherine Marnas revendique un théâtre « savamment populaire » et généreux. Elle aime provoquer les rencontres de son théâtre avec l’altérité, comme en témoignent ses nombreux voyages. C’est tout naturellement que sa démarche s’est inscrite dans celle du projet Dramaturgie arabe contemporaine. « Faire connaître les écritures théâtrales arabes actuelles, les jeunes metteurs en scène et acteurs arabes, semble aujourd’hui plus que jamais important. J’ai donc passé commande d’un texte à un auteur marocain, Driss Ksikes auquel j'ai donné une contrainte de distribution et un thème : « Comment entrer dans la vie aujourd’hui, ici, là-bas? ». Driss a répondu : « Sommes-nous vraiment libres dans un monde aussi complexe et aliénant? (…) les êtres ne sont pas liés verticalement à une racine, mais horizontalement à un réseau de relations et d’intersubjectivités qui les entraînent là où ils s’y attendent le moins. » Ce sont ces rhizomes que nous aimerions créer en confrontant les langues, les corps et les vécus différents sur un même plateau. »

Projet financé par l’Union européenne (programme IEVP) et piloté par la Friche la Belle de Mai en étroite collaboration avec trois opérateurs culturels arabes - Shams (Liban), El Teatro (Tunisie) et Al Harah (Palestine).
Création à la Friche la Belle de Mai à Marseille du 4 au 24 novembre 2013.