Baptiste Amann / Compagnie Moon Palace

La Truite

La Truite est la dernière pièce de Baptiste Amann. Rien à voir avec Schubert. Ici, ça se passe dans un petit village de l’Aveyron, chez un couple de boulangers bio. Un repas dominical part en vrille parce que l’une des filles, récemment devenue lacto-pesco-végétarienne, a apporté une truite. Elle ne mangera pas la blanquette de veau comme tout le monde.

Comme à son habitude, Baptiste Amann ne traite pas d’un sujet en particulier, ceux de La Truite sont nombreux. En vrac : l’amour, la famille, la mort, la bouffe, le communautarisme, l’héritage générationnel. La structure, elle, est implacable : Entrée, Plat, Dessert. Voilà le programme de ce qu'il faut bien appeler une comédie, dramatique si l’on en croit les moments où la mort et le temps qui passent font douloureusement accoucher les personnages de monologues déchirants. La pièce a été écrite pour les acteurs qui la joueront. Les personnages portent leur prénom.

Notre résidence à la Chartreuse sera la dernière étape de travail avant le temps de création dans le décor à la Comédie de Reims. Il nous faudra opérer ensemble les derniers choix essentiels avant la dernière ligne droite. Rémy Barché

mise en scène Rémy Barché ; assistanat à la mise en scène Alix F. Pittaluga ; lumière et régie générale Florent Jacob ; son Antoine Reibre ; avec Suzanne Aubert, Marion Barché, Christine Brücher, Daniel Delabesse, Thalia Otmanetelba, Tom Politano, Samuel Réhault, Blanche Ripoche

Formé à l’École du TNS (promotion 2008), Rémy Barché explore les textes classiques comme contemporains avec enthousiasme et talent. On a pu apprécier à la Chartreuse sa direction d’acteurs pour le texte de debbie tucker green, Stoning Mary (Lapider Marie) lors des Rencontres d’été 2016. Il est artiste associé à la Comédie de Reims. Baptiste Amann est un jeune acteur-auteur-metteur en scène formé à l’Érac (promotion 2007). Les deux artistes ont déjà collaboré ensemble.

Production La Comédie de Reims-Centre dramatique national ; Compagnie Moon Palace.

Avec le soutien du Jeune Théâtre National ; de la Chartreuse-CNES.