Vous êtes ici

Le jardin de la Bibliothèque-Café Saint-Jean

  • Bibliothèque-Café Saint-Jean © Alex Nollet
  • Bibliothèque-Café Saint-Jean © Alex Nollet
  • Bibliothèque-Café Saint-Jean © Alex Nollet
  • Bibliothèque-Café Saint-Jean © Alex Nollet
  • Bibliothèque-Café Saint-Jean © Alex Nollet
Ce jardin, également nommé « jardin des hôtes » appartient à la partie la plus ancienne de la Chartreuse : le palais du cardinal Aubert, futur pape Innocent VI. Quand les moines agrandissent leur monastère, ils y incluent l’ancien palais, qui garde une fonction d’apparat. Le jardin correspond à la cour-jardin qui s’étirait sous l’appartement des hôtes, accueillant des personnalités qui résidaient dans les murs du monastère.
 
Il abrite aujourd’hui la bibliothèque-café de la Chartreuse. En mars 2019, un bassin, réalisé en partie grâce aux dons d'aimables contributeurs, vient agrémenter l'espace et surtout répondre aux préconisations de la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) avec laquelle la Chartreuse s'engage comme lieu refuge dans une politique globale de respect des bonnes pratiques écologiques et de préservation de la biodiversité.
La construction de ce point d'eau indispensable aux oiseaux et insectes et la réflexion sur le choix de son emplacement ont été menées en lien avec Alix Audrier Cros et l'équipe d'Artopos en s'inspirant de bassins qui ont existé ou existent dans d'autres chartreuses.
 
Le jasmin — Les comptes de Dom Alexandre Perraud, le corrier de la chartreuse, mentionnent l’achat de nombreux jasmins de Chine. Il est possible que cette plante, très prisée pour sa beauté et son parfum ait été retenue car elle permettait des «envois de fleurs» en cadeau, pour honorer des personnes de qualité.
 
Les daturas et fuchsias — Les daturas sont originaires d’Inde et les fuchsia du Chili. Ces deux fleurs sont appréciées pour leur qualité ornementale.
 
 
 
 

 

* Plus d'informations sur les travaux relatifs au bassin dans la Lettre aux donateurs ci-dessous.

PDF