Vous êtes ici

Graine de louve

  • Aurore Jacob ©StudioFables

AURORE JACOB

Lila, graphiste d’une trentaine d’années, est parfaitement intégrée à la société, forte et indépendante. Alors qu’elle doit rentrer à Paris, après l’enterrement de sa grand-mère, un accident l’empêche de quitter Lutzelbourg. Lila se retrouve coincée sur cette terre qu’elle ne connaît pas. C’est dans ce lieu qu’elle va découvrir sa véritable puissance sauvage et s’apercevoir que, jusqu’ici, son être était domestiqué, que sa liberté n’était qu’une illusion. Au milieu de ce champ, elle entend les voix des végétaux et des minéraux avant de devenir leur porte-parole, afin d’empêcher la construction d’un  lotissement sur ce site sacré.

Graine de louve interroge les frontières entre extérieur et intérieur et nous encourage à imaginer ce qui est invisible. Il s’agit de faire exploser le familier et d’ouvrir une brèche dans une pensée qui, depuis qu’on est tout petit, est coulée comme du béton et obstrue notre perception. Faire éclater la ville connue en une forêt étrange, où racines et rhizomes circulent sous nos pieds, c’est dire que rien n’est figé, que le vivant continue, heureusement, à nous échapper.

Dans ses textes, Aurore Jacob interroge une société où l’humain est en crise grâce à une langue organique et plastique. Les questionnements qui traversent son écriture reposent sur une torsion du réel qui crée des décalages drôles et cruels. Ces pièces sont publiées par Théâtre Ouvert, KoÏnè et Lansman. Plusieurs ont été traduites en espagnol, norvégien, italien ou mandarin.