DÉCRIS / RAVAGE

Spectacle

Décris / Ravage © Jérémy RosensteinDÉCRIS / RAVAGE
CRÉATION
 
série documentaire théâtrale consacrée à l’histoire de la Question de Palestine
un projet d’Adeline Rosenstein

 
 
15, 16, 17, 19, 20, 21, 23, 24, 25, 26 juillet 2013 à 20h relâche les 18 et 22
 
 
cave Rivoire - durée estimée 1h30
 
comédiennes, metteuses en scène Léa Drouet, Céline Ohrel et Adeline Rosenstein
géographe, turcologue, danseuse Julia Strutz
urbaniste, rockstar Erbatur Çavuşoğlu
cinéaste, assistant à la mise en scène Jérémy Rosenstein
regard sur le texte et traduction de l’arabe Mas’ud Hamdan (Haïfa University)
Production Comité Mixte Chartreuse -CNES / Fédération Wallonie-Bruxelles - Wallonie - Bruxelles International.
 

 
« Patient infiniment dans un pays où tous vivent sur les braises de la colère » Mahmud Darwish in Carte d’identité
 
Face à l'omniprésence dans nos quotidiens du conflit israélo-palestien et face à la résignation parfois agacée des milieux artistiques desquels je suis issue (milieux dits de gauche, nouvelles musiques, théâtre contemporain) je m'implique, fortement et depuis plusieurs années, en tant qu'auteur, comédienne et metteur en scène documentariste, dans l'exploration de ce décalage: si des artistes accompagnaient Bonaparte dans ses campagnes d'Egypte et de Syrie, qu'en est-il aujourd'hui des "embedded european artists" au Moyen-Orient ?
 
J'amène les résultats de mes enquêtes à la scène avec deux autres comédiennes et une géographe-danseuse.
 
Le spectacle invoque de nombreux éléments d'information et de lecture : repères chronologiques qui remontent jusqu'à 1799, témoignages d'artistes occidentaux de passage en Israël / Palestine, citations de dramaturgies arabes évoquant les mêmes événements, digressions linguistiques, carto-chorégraphies et apparitions de personnages invisibles...
 
Nous avons choisi de nous passer de toute iconographie en une parodie, non dénuée d'humour, de Powerpoint.
Pourquoi ce détournement ? Parce qu'au XIXe siècle, peintures, cartes et photographies de la Palestine attestent du peu de souci qu’avaient leurs créateurs de ce que les représentés pensaient de leur représentation.
Nous avons donc élaboré un diaporama imaginaire, basé sur « de vraies recherches » de manière à écrire sur scène une anti-carte-postale de la Palestine/Israël, une histoire en mouvement.
("Au fond de la Moldau roulent les pierres...")
Adeline Rosenstein
 

 conversation-rencontre autour de Décris / Ravage
avec Adeline Rosenstein et son équipe le 22 juillet 2013 à 11h entrée libre