Quitter la Terre

Joël Maillard

compagnie SNAUT / Suisse

J’ai découvert dans une cave un carton rempli de documents divers qui constituent les fondements d’un projet futuriste dans lequel l’humanité rendue stérile s’éteint sur Terre, tandis que quelques poignées d'individus, sélectionnés à leur insu, survivent, procréent et tiennent des journaux intimes à l’intérieur de stations orbitales. Voici l’idée de la personne qui a rempli le carton : vidée des Terriens, la Terre pourrait se régénérer d’elle-même, la nature reprendrait ses droits, la crise écologique serait résolue. Au bout de quelques siècles, il serait possible de tout recommencer. Quitter la Terre joue de l’ambiguïté entre la science-fiction et la réalité. Écrire pour les vivants d’aujourd’hui est compliqué. J’ai parfois l’impression pesante de m’adresser à une collectivité condamnée à brève échéance. Comme les violonistes du Titanic. Ou comme si je chantais un requiem pour les derniers pandas. Joël Maillard

 

Quitter la Terre est le spectacle sélectionné par la FATP lors de l’appel à projets 2017. Comme les années précédentes, la Chartreuse accueille également sur ce week-end les rencontres nationales de la FATP à l’issue desquelles les différentes asssociations choisissent parmi les projets pré-sélectionnés et défendus par les compagnies, celui qui bénéficiera d’une aide à la production et d’une tournée dans les villes où sont représentés les ATP.

 

mise en scène Joël Maillard 
conception et jeu Joëlle Fontannaz, Joël Maillard 
avis sur tout Tiphanie Bovay-Klameth
lumière Dominique Dardant
maquettes et dessins Christian Bovey 
musique, instrument et mode d’emploi Louis Jucker 
synthèse 12-bits Skander Mensi (arc-en-ciel électronique)
son Jérémie Conne 
création vidéo Daniel Cousido 
outil vidéo Michaël Egger 
conseils costumes Tania d’Ambrogio 
photographies Alexandre Morel, Jeanne Quattropani 
production Jeanne Quattropani 
diffusion Infilignes - Delphine Prouteau

Coproduction Arsenic-Centre d’art scénique contemporain, Lausanne ; Fédération d’Associations de Théâtre Populaire (FATP) avec l’aide de la DGCA. et le soutien à la diffusion de l’ONDA. Avec le soutien de la Ville de Lausanne ; de la Loterie Romande ; de Corodis ; du Canton de Vaud ; du Pour-cent culturel Migros ; de Pro Helvetia ; d’Ernst Göhner Stiftung ; de la Fondation Suisse des Artistes Interprètes ; du Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents genevois (FEEIG) ; de la Chartreuse-CNES.