Pierre Meunier, Jean-François Pauvros et Charles Pennequin

TROU

TROU, une joute verbale arbitrée à la guitare électrique.
On forera en mots, on chantera les bords, on y jettera le corps.
Le trou captive, le trou comble.
On se penchera, on se poussera, on tombera.
Le trou se discute, le trou s’impose, le trou trouble.
Méfions-nous du trou, du trou trop rond, du trou sans fond.
Fomentons un creux qui dure, un temps sans rien, une absence bordée.
Le trou fait parler de lui, on l’écoutera.
Ce temps de résidence va permettre au trio de mieux se connaître, de se lancer des défis d’écriture, d’éprouver le degré d’improvisation que cette forme en devenir pourrait accueillir.
de et avec Pierre MeunierJean-François Pauvros (guitares électriques) et Charles Pennequin 
 
textes Pierre Meunier et Charles Pennequin

Pierre Meunier, comédien, metteur en scène, inventeur de rêves ou d’improbables machines, crée des spectacles où le cirque, le cinéma et le théâtre sont conviés avec fantaisie, irrévérence et humour. Jean-François Pauvros, guitariste et compositeur, roi de l’improvisation, est dans l’Hexagone un des premiers à avoir expérimenté les limites sonores de la guitare électrique, gravant des brûlots d’une rare intensité. Charles Pennequin, néo-punk, auteur-performeur de « poèmes délabrés en public », de « vidéos à l’arrache » ou de « dessins sans regarder », est un poète et polygraphe invétéré…
Nul doute que ces trois électrons libres de la scène française alimenteront ensemble le feu de leur imaginaire débridé.

Représentations au Théâtre du Rond-Point à la mi-avril 2016 dans le cadre du festival Sans élastique.
Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.