Les Rendez-vous aux Jardins 2018

Ateliers, spectacles, lectures, visites

"De l’Europe des Chartreux à l’Europe des jardins"

À l’occasion de l’année 2018 déclarée par la Commission européenne « Année européenne du patrimoine culturel », le thème des journées de cette seizième édition porte sur l’Europe des jardins. La Chartreuse propose des animations en lien avec le thème autour de visites guidées, de visites libres, de rencontres avec les artistes et auteurs résidents, de spectacles, lectures, ateliers...

Ce thème trouve un écho particulier à la Chartreuse tant ses jardins sont liés de façon historique à l'évolution de l'arboriculture en Europe. Les moines chartreux furent en effet connus dans toute l'Europe pour leur savoir-faire dans la plantation de fruitiers. Au début du XVIIIe siècle, ils sont même à la pointe dans le domaine de la science du jardinage et de l'arboriculture et constituent à Paris une pépinière réputée dans la France entière et le monde occidental. Leurs arbres fruitiers ont été exportés jusqu'en Pologne et aux États-Unis.

Après la révolution, les savoirs techniques et les variétés cultivées par les Chartreux ont été préservés par des amateurs éclairés. Plus tard, grâce à la création du Conservatoire du Luxembourg, la magnifique collection d'arbres fruitiers anciens, en partie reconstituée, a été l'objet de soins par les pouvoirs publics. En lien avec eux, mais également avec le Centre nationale de pomologie d'Alès et la pépinière Pépin'hier de Die, la Chartreuse participe toujours à la préservation des pommiers et poiriers des Chartreux, adaptables au milieu méditerranéen, par la replantation d'espèces anciennes. Le public est amené à découvrir ce "verger mémoire".

Ce programme de réhabilitation et de valorisation, qui se poursuit depuis plusieurs années, est coordonné par Alix Audurier Cros, professeur émérite et historienne des jardins au sein d'Artopos. Il ne s'agit pas de proposer une reconstitution à l'identique d'un état passé idéal mais de retrouver "l'esprit" du lien intime qui unissait les moines à la nature et leur connaissance des plantes.

Le programme 2018 porte l'ambition de gérer au mieux les travaux de taille, de plantations et d'entretien des espaces, déjà très appréciés des visiteurs. Ceci, notamment grâce au chaleureux concours des Amis de la Chartreuse auxquels la Chartreuse a confié l'accompagnement de la réhabilitation du jardin de la bugade. D'autres lieux feront l'objet de replantations et de réhabilitation : le jardin lapidaire, le jardin du procureur, le jardin du petit cloître, le jardin des simples, le jardin du sous-sacristain, certains espaces latéraux du grand cloître, le jardin des senteurs... Ils seront améliorés grâce à de nouvelles plantations en pleine terre de ceps de vignes et de fruitiers - bigaradier, olivier, citronnier, pommier, poirier... L'année 2018 sera aussi une année d'amélioration de la conduite de croissance des plantes, de plantations (bulbes, jasmins, cistes, lavandes et romarins, plantes condimentaires et aromatiques dans l'esprit du jardin de Mélisse cité dans Le Jardinier solitaire, un traité de jardinage écrit en 1704 par le frère François le Gentil, retiré à la chartreuse de Vauvert). Cette expérience, unqiue en France, associe ainsi la mémoire des Chartreux à la réhabilitation du monument.

 

 

 

 

La librairie enrichira son rayon jardins des nouveautés et d'une sélection élargie "coups de coeur" du libraire sur le thème des jardins.
La librairie et la Bibliothèque-Café Saint-Jean sont exceptionnellement ouverts le dimanche à cette occasion.