Laurent Vacher

Le Garçon incassable

éditions de l'Olivier, 2013
de Florence Seyvos
adaptation Laurent Vacher
 

Une femme enquête dans les studios où Buster Keaton a travaillé, là où, à la fin de sa carrière, il a été gagman à Hollywood. Au rythme du récit, se dévoile la vie de Buster Keaton, « l’homme qui ne sourit jamais » et à ce constat c’est Henri qui arrive, le frère « différent », l’enfance en Afrique, le Havre, Lyon, le handicap… Alors que rien ne semble rapprocher ces deux êtres, Buster et Henri ont une première similitude : la solitude. Puis une seconde : une interprétation singulière du monde.
Dans ce roman il y a un peu mon histoire. J’avais un « frère », Hervé, il était mon aîné… Au fil des ans, la différence entre lui et moi s’est marquée, son handicap a pris le pas sur notre façon d’être ensemble ; à la lecture, du roman de Florence Seyvos, Henri, Buster, Hervé… inévitablement tout s’est mélangé.

Metteur en scène depuis une quinzaine d’années, j’ai toujours travaillé en grande complicité avec les auteurs de théâtre, mais aussi romanciers. 
Je collabore au festival La Mousson d’Été depuis sa création, commande régulièrement des textes à des auteurs, j’ai aussi écrit pour le théâtre et adapté des romans. Je suis un raconteur d’histoires.
Aujourd’hui, le roman 
Le Garçon incassable. Dès la première lecture, j’ai su que j’en ferais un spectacle, comme une nécessité.
 

Production Cie du Bredin-Laurent Vacher. Coproduction TIL, Mancieulles ; Château Rouge-Scène conventionnée d’Annemasse. 
Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.