La Revue Éclair / Corine Miret - Stéphane Olry

  • Photo © Meggie Schneider

Tu oublieras aussi Henriette

« La Revue Éclair produit des spectacles nourris par des enquêtes ou des pratiques de vie. Nous avons écrit à la Chartreuse Hic sunt Leones en 2010, Les Arpenteurs en 2011. En septembre 2010, j’avisai à la terrasse du café où je me rends le matin pour écrire, une jeune femme rousse qui lisait. Elle me dit travailler dans la restauration et trouver dans la lecture matinale la consolation, la rêverie propice à ouvrir ses journées. Nous finîmes par nous retrouver régulièrement à cette même terrasse. Nous fumions des cigarettes, buvions notre petit café et colloquions sur le passage des saisons, l’amour, les livres, le sens et l’utilité de la vie. Quand nous voulions nous retrouver ailleurs, à Paris, en banlieue, en province et à l’étranger, nous nous donnions rendez-vous par cartes postales. Ce jeu devint la matière centrale de mon écriture. Mais, souvent happé par le spectacle de la rue, je notais les événements qui se produisaient dans ce théâtre urbain. Parfois aussi, Casanova s’asseyait à ma table et lui et moi discutions. Tu oublieras aussi Henriette est une fantasmagorie. Corine Miret, avec la danse et Jean-Christophe Marti, par la musique, font résonner sur scène l’écriture de cette rencontre. C’est cette résonance que nous souhaitons harmoniser durant notre résidence. » Stéphane Olry

Chorégraphe Corine Miret
Compositeur Jean-Christophe Marti
Auteur Stéphane Olry
Regard extérieur Michel Dallaire
Interprètes distribution en cours

Partenariat (en cours) : La Revue Éclair / Le Bois de l’Aune (Aix-en-Provence) / Le Château de La Roche-Guyon / Chartreuse-CNES/ Conseil général de Seine-Saint-Denis (résidence In Situ) / Centre national de la danse (mise à disposition de studios) / avec le soutien de la Ménagerie de Verre dans le cadre des Studiolab.
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National.