Dix ans de belgitude

Vendredi 8 avril 2011 à 18h
tinel entrée libre sur réservation au 04 90 15 24 24
lectures d’auteurs
Dominique Wittorski / Jeanne Dandoy / Marcel Moreau / Fabrice Murgia
 
en présence de la ministre de la Culture, de l’Audiovisuel, de la Santé et de l’Égalité des Chances de la Communauté française de Belgique, Fadila Laanan
 
 
Les auteurs

La Chartreuse est liée depuis plus de dix ans par une convention avec le gouvernement de la Communauté française, le ministère de la Communauté française, Wallonie-Bruxelles International et Wallonie Bruxelles Théâtre et Danse, en vue d’accueillir chaque année des auteurs, dramaturges et traducteurs belges francophones gratifiés d’une bourse.

La première convention, signée le 25 juillet 1998, a établi qu’un comité mixte se réunit bi-annuellement à Bruxelles et à la Chartreuse pour choisir les boursiers. Destiné à encourager « l’émergence de nouvelles écritures dramatiques et à soutenir la mobilité des dramaturges dans le cadre de l’espace francophone », cette convention a permis d’accueillir à la Chartreuse plus de soixante auteurs, traducteurs et dramaturges. Depuis quatre ans, le dispositif s’est élargi aux performeurs, auteurs de plateau et artistes multimédia, en écho à notre projet Chartreuse numérique.

Certains artistes ont ainsi trouvé de nouveaux compagnonnages artistiques dans le réseau français des scènes contemporaines. Quant à la Chartreuse, elle a bénéficié et a fait bénéficier de nombreux résidents français et étrangers de la précieuse confrontation avec d’autres pratiques de notre langue et d’autres usages, si proches et si différents.
 
Après les célébrations officielles de cet accord en 2009 à la Bellone, c’est à la Chartreuse que se déroule le vendredi 8 avril, une fête placée sous le signe de l’amitié et de la création. C’est l’occasion de rappeler l’engagement des successifs présidents du comité : Daniel Girard, aujourd’hui remplacé par Dolorès Oscari, directrice du Théâtre Poème, d’écouter les lectures et performances de Marcel Moreau, Dominique Wittorski, Fabrice Murgia et Jeanne Dandoy et de lancer la revue consacré aux auteurs et aux écritures du théâtre contemporain belge francophone dont le numéro 1 s’intitule « murs et mots ».