Compagnie Haut et Court / Théâtre optique

Urbik / Orbik À la ville comme à l’univers

d’après un roman inédit de Lorris Murail inspiré par l’œuvre et la vie de Philip K. Dick

« la réalité, c’est ce qui refuse de disparaître, même quand on a cessé d’y croire » Philippe K. Dick Si ce monde vous déplaît…

Philip K. Dick a une sœur jumelle qui décède en bas âge parce que leur mère ne s’aperçoit pas qu’elle manque de lait. Philip est traumatisé à vie. Il est régulièrement traversé par l’hypothèse qu’il est mort et non sa jumelle et que son impression d’être vivant n’est qu’une fiction. Il est convaincu qu’il est possible de vivre dans une forme d’illusion totale. Il lui paraît même envisageable que nous vivions collectivement cette expérience. Le monde qu’il construit est à la fois troublant de réalisme et stupéfiant de phobie. Tout est possible mais il est possible de douter de tout. C’est cet espace que nous voulons explorer en plaçant K. Dick au cœur de la fiction, c’est-à-dire de sa vie : un héros s’enfonçant méthodiquement dans le dédale de son idios kosmos.

Lorris Murail a écrit un roman inédit que la compagnie va adapter à la scène.

Fidèle à l’écriture américaine de Philip K. Dick, le spectacle, en deuxième phase de répétitions à la Chartreuse, sera rythmé et spectaculaire.

Compagnie Haut et Court / Théâtre optique / Joris Mathieu (Rhône-Alpes)

Adaptation, scénographie et mise en scène Joris Mathieu
Interprétation Philippe Chareyron, Vincent Hermano, Marion Talotti (distribution en cours)
Musique Nicolas Thévenet
Lumière et scénographie Nicolas Boudier
Création vidéo Loïc Bontems, Siegfried Marque
Administration Olivier Bernard
Production et diffusion Philippe Puigserver

La compagnie Haut et Court est implantée à Lyon depuis sa fondation en 1998.
Elle est en résidence au Théâtre de Vénissieux. Elle défend des formes narratives portées par un univers sensoriel et plastique fort. Son théâtre optique est émancipé de toute tentation de « technologisme ». Elle a notamment travaillé en complicité avec Antoine Volodine. Cette résidence s’inscrit dans une relation de fidélité avec la compagnie qui est venue à la Chartreuse travailler sur Les Anges mineurs en 2007 et qui y a créé Le Bardo aux Rencontres d’été 2010.

Coproduction la Comédie de Caen–CDN de Normandie, La Comédie de Saint-Étienne-CDN, la Comédie de Valence-CDN Drôme-Ardèche, le Théâtre de Vénissieux-Scène régionale Rhône-Alpes, L’arc-Scène nationale Le Creusot. Avec le concours de la Chartreuse-CNES.

Création à la Comédie de Caen du 5 au 9 décembre 2011.
Tournée La Ferme du Buisson les 11 et 12 décembre 2011 ; Théâtre de Vénissieux les 12 et 13 janvier 2012 ; Comédie de Valence les 24 et 25 janvier ; Théâtre Monfort Paris du 31 janvier au 18 février ; L’arc le 23 février ; Maison des Arts Thonon le 2 mars ; Hexagone de Meylan les 8 et 9 mars ; TU Nantes les 19, 20 et 21 mars ; La Comédie de Saint-Étienne du 3 au 5 avril ; Les Subsistances, Lyon du 25 au 29 avril.