Compagnie des Lucioles

  • Opéra langue © Arnaud Liotard

Opéra langue

Passionné par les langues et l’exercice de la voix, Laurent Colomb élabore un univers théâtro-vocal qui emprunte ses formes au musical et à la poésie sonore. Dans Opéra langue, il s’empare du discours de Jean-Jacques Rousseau répondant au concours proposé par l’Académie de Dijon en 1753 sur la question du rapport des arts et des sciences avec la corruption des mœurs. Le philosophe (interprété par Jérôme Wacquiez) entreprend la mise en voix d’une réflexion sur les origines du langage, aidé de ses cinq fils et filles qu’il libère de l’Hospice des Enfants-trouvés.

Laurent Colomb livre alors une extravagance polyphonique sur la languemère, partant des convictions du citoyen de Genève sur la place de la danse, de la poésie et plus précisément des onomatopées à l’origine de notre faculté de parole.

Compagnie des Lucioles (Picardie)

Auteur et metteur en scène Laurent Colomb

Comédiens Charlotte Baglan, Justine Barthélémy, Alice Benoît, Christophe Brocheret, Malo de La Tullaye, Florient Jousse, Jérôme Wacquiez

Créateur musique Paul Brousseau
Créateur costumes Flo Guénand
Régisseur général Guillaume Fournier
Administratrice Céline Pelé
Chargé de communication/diffusion Arnaud Liotard

Ce projet fait suite au compagnonnage entre Jérôme Wacquiez, comédien, metteur en scène et créateur de la compagnie des Lucioles et Laurent Colomb, auteur, metteur en scène et formateur en techniques vocales. Ils ont signé leur première collaboration avec Kyotonomatopée. Opéra langue prolonge leurs recherches sur les propriétés matérielles de l’oralité.

Pièce labellisée par le Conseil général de l’Oise dans le cadre du programme « 2012, l’Oise fête Rousseau ».
Coproduction Festival théâtral de Coye-la-Forêt. Partenaires Conseil général de l’Oise, Conseil régional de Picardie, L’échangeur - CDC Picardie / pôle artistique régional pour la danse, Saline Royale d’Arc-et-Senans, Bibliothèques de la Ville de Compiègne, Manekine de Pont-Sainte-Maxence, Théâtre de Verderonne, Ateliers d’artistes de Sacy, Exotest, Musée de la Ville de Genève.
Avec le concours de la Chartreuse-CNES.

Création le 24 mai au festival théâtral de Coye-la-Forêt.