Compagnie Claude Buchvald

Erotokritos

de Vitzentsos Cornaros (José Corti Éditions, 2007)
C’est avec Erotokritos de Vitzentzos Cornaros, épopée d’amour du XVIIe siècle crétois traduite par le poète Robert Davreu, que Claude Buchvald a initié un projet européen à travers plusieurs ateliers de recherche et de création au département théâtre de l’Université Paris 8.
Le spectacle se fabrique d’étape en étape sous forme d’un oratorio joué, chanté, dansé ... jusqu’à sa forme définitive en résonance avec l’Orlando Furioso de L’Arioste, la Divine Comédie de Dante dans leurs langues d’origine et des échos de Shakespeare, sans oublier la canzon du Marseillais Pierre de La Cépède dont s’inspira Cornaros.
« Nous mènerons notre épopée à la scène en plusieurs langues dans une démultiplication des rôles. La composition musicale et sonore se fera en lien constant avec la scène. Nous nous approcherons minutieusement de toute manifestation de l’état amoureux, de sa naissance à son plein épanouissement ; nous nous aventurerons dans le fracas des armes ; nous accompagnerons le héros dans son exil solitaire et guerrier ; nous pénétrerons dans le cachot où Aréthuse demeure emprisonnée ; et lors des retrouvailles, nous serons témoins de l’ultime métamorphose… »
 

Compagnie Claude Buchvald  (Île-de-France)

Traducteur Robert Davreu
Metteuse en scène Claude Buchvald
Peintre sculpteur Pierre Zanzucchi
Compositeur Yiannis Plastiras
Collaborateur à la dramaturgie Constantin Bobas
Comédiens Claude Merlin, Serge Maggiani, Benjamin Abitan, Cécile Duval, Céline Vacher, Hélène Liber, Irina Stopina, Mario Bastelica, Marjorie Efther, Valéria Dafara, Nelson Madel

Claude Buchvald, metteuse en scène et enseignante à l’Université Paris 8, mène depuis plusieurs années un travail de recherche et de création théâtrale sous le générique Le Choc des langues, consistant à confronter des acteurs de langues différentes à une même œuvre dramatique dans son écriture originelle et dans ses traductions. Le projet Erotokritos se développe sur trois ans en plusieurs étapes de travail, dans et hors l’université avec une dimension internationale.

Avec le concours de la Chartreuse-CNES associée au Labex Paris 8 dans le cadre du colloque Pôle Méditerranée ; l’Université Paris 8 ; l’Université de Lille ; l’Atelier européen de la traduction ; l’Institut français d’Athènes/Ambassade de France ; l’Institut français de Thessalonique ; la Scène nationale de Sète.

Erotokritos sera créé à l’automne 2012 à la Scène nationale de Sète puis présenté au cours d’une tournée méditerranéenne.