Clément Bondu / groupe MEMORIAL*

Nous qui avions perdu le monde (1. Le jeune homme aux baskets sales)

(chants I à IV - Le jeune homme aux baskets sales)

Nous qui avions perdu le monde (...) est une longue fresque musicale, un projet poétique qui raconte le voyage éclaté aux quatre coins de la Terre du jeune homme aux baskets sales (chants 1 à 4) et de la femme rouge (chants 5 à 8), dessinant à travers les villes, les pays, une cartographie singulière. Sensations vives, bribes de souvenirs, visions d’été. De ces errances, les images défilent. La guerre, les fantômes, les idoles cassées. Le jeune homme aux baskets sales et la femme rouge sont les héritiers de Rimbaud, de Cendrars, de Kerouac, poètes-voyageurs désirant se réconcilier avec le sens du possible.

groupe MEMORIAL* / Île-de-France

texte, mise en scène, voix Clément Bondu
composition Jean-Baptiste Cognet
arrangements et interprétation musicale Jean-Baptiste Cognet (guitares, piano), Franck Rossi-Chardonnet (guitare électrique), François Morel (basse, synthétiseurs, contrebasse), Yann Sandeau (batterie), Fanny Rivollier (flûte, synthétiseurs), Aëla Gourvennec,
Lydie Lefèbvre, Amandine Robilliard (violoncelles)
création et régie lumière Clémentine Pradier
régie son Gaspard Charreton

Clément Bondu, poète, écrivain, chanteur et Jean-Baptiste Cognet, compositeur, tous deux fondateurs du groupe MEMORIAL*, ont convié d’autres musiciens et techniciens avec lesquels ils collaborent pour mettre en musique et en scène ce long poème en vers libres, dans une performance live de plusieurs heures. Orchestre rock ou ensemble pop de chambre, cet ensemble instrumental fait surgir un véritable paysage sonore, une fresque cinématographique exacerbée.

Leur résidence à la Chartreuse leur a permis à la fois d’écrire et d’arranger le chant 4 intitulé Jérusalem et de créer dans leur forme scénique définitive les quatre premiers chants à la suite, formant l’ensemble Le jeune homme aux baskets sales.

Coproduction L’Onde Théâtre Centre d’art, Vélizy-Villacoublay. Avec l’aide de la Spedidam ; avec le soutien de La Comédie de Reims-Centre dramatique national, du CENTQUATRE-PARIS, de la Chartreuse-CNES. Aide à l’écriture SACD-Beaumarchais.

Création à L’Onde Théâtre Centre d’art à Vélizy-Villacoublay dans le cadre du festival Immersions les 4, 5 et 6 octobre 2016 à 20h et le 18 octobre au Théâtre de Châtillon.