Catherine Monin

Polywere

Se projeter dans un monde sans bêtes va nous conduire à convoquer d’autant plus la présence animale, à traverser un écart.
De ce monde, nous en regarderons le divertissement, une série d’émissions télévisuelles relatant un manque abyssal de la faune, une mélancolie frénétique du sauvage. Chaque diffusion est un appel à la forêt, un cri tarzanesque, une tentative de libérer les lianes et de retrouver la bête.
Chaque diffusion est une expérience insolite, un terrain de jeu zoologique, une machine à secouer les puces et le temps qui tentera de soulever la question de cette part inintelligible, de cette différence insaisissable, de cette sensualité fondamentale qui nous manqueraient...

Catherine Monin, autrice et comédienne, s’attelle dans son écriture à visiter, dans une dérision jubilatoire, nos singularités, nos décalages, notre perplexité face au monde. Elle est l’autrice de Le Nord Perdu (Éditions L’Harmattan 2005, création 2009) et de À Titre Provisoire (aide à la recherche et à l’écriture de la région Paca), dont le texte a été finalisé et répété à la Chartreuse avant d’être créé en 2014 au Théâtre des Halles par Thierry Otin puis édité par L’Harmattan en 2015.

Commande de la compagnie Nage libre. Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.