Atelier calligraphie

L’art de la belle écriture

Anne Demoustier, sa formation de psychologue avec un intérêt particulier pour les symboles, l’a conduit à se passionner pour l’enluminure et la calligraphie.

Pourquoi la calligraphie ?

Etant à la fois un art et un jeu de géométrie, théorique et pratique, l’atelier de calligraphie plaît au plus grand nombre d élèves.   Il leur permet de toucher à des outils devenus rares, leur monde étant dominé par l’informatique et le clavier. L’étude des lettres gothiques proposée est en accord avec l’histoire de la Chartreuse.  Les élèves se sentent « emportés » vers le passé …

Descriptif de l'atelier :

Durant trois heures, Anne Demoustier fait une démonstration de son art avec des outils authentiques (le calame, une plume d’oie), ainsi qu’une plume métallique.  Elle aide les élèves à former les pleins etdéliés des lettres gothiques, et à apprécier l’aspect « tramé » de cette écriture.

Après avoir parlé des « règles de base », elle initie les élèves à la manipulation de la plume biseautée et au chargement de l'encre.  Ensuite, place à l'apprentissage:

Exécution d'une  série d’exercices à la plume. Formation de lettres gothiques minuscules.

Chaque élève quitte l’atelier en emportant avec lui un cahier de calligraphie ainsi que son prénom écrit en lettres gothiques.
Les participants doivent se munir d'un crayon gris.

À noter :
Si votre établissement scolaire dispose du matériel nécessaire (plumes biseautées de 3 mm + porte-plume), les élèves peuvent aller plus loin dans la découverte et l’utilisation de la calligraphie.  Par exemple, en collaboration avec le professeur de français, des textes écrits et calligraphiés par les élèves peuvent être reliés et présentés comme  projet de « découverte de l’écriture ».
Peut-être, le professeur d’arts plastiques aiderait-il les élèves à enluminer la première lettre de leur texte pour le rendre encore plus authentique ?