Îlots (ce que tu vois)

(titre provisoire)

Olivier Sylvestre (Québec)

1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9 ont décidé de se retirer du monde pour ne plus vivre qu’à travers leur image retransmise par webcam. Et pendant ce temps, la fin du monde physique pourrait survenir. Un projet de nouvelle pièce pour adolescents qui souhaite explorer les limites du théâtre en présence réelle.

Auteur, traducteur, Olivier Sylvestre a participé à de nombreuses résidences au Canada et en Europe, dont la plus récente en Guyane, comme dramaturge invité. Îlots (ce que tu vois) est sa troisième pièce pour adolescents, après La Loi de la gravité, jouée en France et en Allemagne et Guide d’éducation sexuelle pour le nouveau millénaire.

Bourses d’écriture et résidences en réciprocité organisées par la Chartreuse-Centre international de recherche, de création et d’animation dans le cadre de son programme de résidences internationales (textes nomades) et le CALQ-Conseil des Arts et des Lettres du Québec en partenariat avec Le Cube-Centre international de recherche et de création en théâtre pour l’enfance et la jeunesse, Montréal.

Avec le soutien de la Direction générale de la création artistique, ministère de la Culture, France.

 

L’autrice française qui bénéficie de la résidence en réciprocité à Montréal du 22 avril au 21 juin 2019 est CÉCILE MOUVET pour La Stratégie du coucou (titre provisoire)

Sacha a grandi dans un nid aimant. Ses parents d’accueil ? Elle les appelle « Maman » et « Papa ». Et pour eux, elle a l’amour d’une fille. Jusqu’au jour où Maman revient. Sa Maman « coucou » qui réclame l’amour de sa fille (...) Est-ce qu’on a le droit d’aimer comme sa mère quelqu’un qui ne nous a pas donné naissance ? Est-ce qu’on est obligé d’aimer quelqu’un qui nous a abandonnés sous prétexte qu’il/elle revient ? Comment naissent et meurent les liens d’attachement ?