Miracles et Cie

une exposition documentaire de Joan Fontcuberta

Né en 1955 à Barcelone où il vit et travaille, Joan Fontcuberta est l’une des figures majeures de la photographie plasticienne contemporaine. Artiste, théoricien de l’histoire de la photographie, enseignant et commissaire d’expositions, il construit de gigantesques mises en scènes à travers la manipulation de l’image photographique, pour confronter le spectateur à la problématique du vrai et du faux, à la facilité de falsifier des « documents » et par là même le cours de l’histoire. Son œuvre s’interroge sur les effets du réel et la capacité de vérité produits par l’image technologique. Dans une volonté de dénonciation de tous les systèmes organisés de l’information, il répète et démonte, à travers différentes séries, Herbarium, Fauna, Les Sirènes de Digne…, le langage propre aux disciplines de la science, de l’information et autres vecteurs de la connaissance.
Véritable « hacker » symbolique et mystificateur, il joue avec la crédulité des différents publics et des médias (il a été publicitaire au début de sa carrière), s’amuse avec l’ambiguïté et le doute qu’il instille dans notre relation à l’image.

Plusieurs fois distingué pour son œuvre (entre autres prix Octavious Hill en Allemagne, prix national de photographie en Espagne), il s’investit dans de nombreuses aventures éditoriales et a écrit des essais dont Le Baiser de Judas. Photographie et Vérité (Éd. Actes Sud, 1996); Science et Friction, Photographie, Nature, Artifice (Mestizo, Murcia, 1998); La Camera de Pandora (G.G, Barcelone, 2010)

Joan Fontcuberta a été accueilli en résidence à la Chartreuse du 20 mai au 5 juin 2010 dans le cadre d’une bourse Odyssée.