Milka Assaf

  • Milka Assaf © DR

Fugue en art mineur

Milka Assaf est franco-libanaise. Après des études à l’IDHEC (Institut des hautes études cinématographiques) à Paris,elle réalise une quinzaine de documentaires dont nombreux sont primés, notamment Les Couleurs du Silence - Grand prix du musée d’Art moderne de Paris à la biennale du film sur l’art en 1996. En 1998, elle écrit et réalise Les Migrations de Vladimir, un film de fiction pour le cinéma (ADR, Canal Plus et CNC). Puis elle réalise de nouveaux documentaires dont La Mémoire volée – Retour au Musée de Bagdad, tourné en Irak en 2004 - Prix du public et Mention spéciale du jury au festival international du film d’archéologie de Nyon (Suisse) en 2005. En 2009, elle passe deux mois avec les femmes qui déminent le Sud-Liban, infesté par 2 millions de mines antipersonnel. Toutes les chaînes refusent ce projet de documentaire. Elle décide d’en faire une pièce de théâtre, Les Démineuses, qui obtient en 2010 le prix Claude Santelli attribué par l’association Beaumarchais - SACD et l’aide à la création du CNT. Elle vient travailler sur l’écriture de Fugue en art mineur : un atelier de création dans une prison pour femmes, en France. L’évasion par l’imaginaire...

Bourse Beaumarchais-SACD et aide à la création du Centre national du théâtre.