La Chartreuse de Villeneuve

Métamorphoses d’un monument

La Chartreuse de Villeneuve
Métamorphoses d’un monument
Jean-Pierre Piniès
Éditions Jeanne Laffitte, juillet 2010

La Chartreuse, Jean-Pierre PinièsVendue à la Révolution comme bien national, transformée peu à peu en quartier populaire et marginal, la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon ne renoue avec son passé prestigieux de palais pontifical médiéval qu’au début du XXe siècle. Plusieurs décennies seront nécessaires pour qu’elle acquière son nouveau statut, celui de monument historique, après que ses habitants en ont été éloignés. Ce sont ces péripéties, cette émergence et cette polysémie de fonctions, que donne à lire cette approche qui conjoint les chemins de l’histoire et de l’ethnologie. Pour ce faire elle observe au plus près les mythologies, faites de peurs, de désirs et de rêves qui ont guidé les acteurs qui l’ont eue en charge. Au-delà du hiératisme des pierres elle entend ainsi montrer comment se construit l’identité d’un monument historique, quelles sont les figures qui nourrissent son imaginaire et
commandent aux variations les plus fructueuses de son destin. Ce livre est le fruit d’un travail de recherche en résidence, soutenu par la Direction générale des Patrimoines et la Drac de Languedoc-Roussillon (service recherche ethnologie) qui s’inscrit dans l’élargissement du champ patrimonial décidé par le conseil scientifique de la Chartreuse.


Jean-Pierre Piniès est ethnologue, chercheur associé au Lahic (Cnrs-Ehess) et au Garae. Il poursuit depuis plus de dix ans une étude sur les représentations symboliques et l’inscription sociale des monuments historiques, initiée par plusieurs travaux concernant la Cité de Carcassonne.

prix 22 €
416 pages, format 16x22 cm