Vous êtes ici

VID

  • VID
  • Diane Chavelet
  • Hakim Bah ©Alexandre Gouzou

DIANE CHAVELET ET HAKIM BAH

France

Cie Paupières Mobiles

 

« il n’y a qu’un geste

un geste du corps qui opère

les murs

un mouvement du corps qui altère

les murs

d’une grotte lointaine en apesanteur

dont le granit lisse et souillé rappelle

les commencements du monde »

 

Une chambre de pierre, éclairée par une lumière fuyante. Une silhouette, dedans. Parfois couchée comme morte. D’autre fois sortant d’elle-même pour aller arpenter la pièce en vie ou en rage.

VID est un poème dramatique traversé entre mars et juin 2020. Une parenthèse dans laquelle passent plusieurs visages de la mort. La menace physique de la maladie, intimement combattue, la menace de perdre collectivement le souffle. La menace de mort sociale, psychique, devant un environnement aphone, devant une société, une planète qui inexorablement se dégradent avec nous, devant nous. Un immense sentiment d’impuissance à vivre un lendemain qui commence aujourd’hui, toujours circoncis aux portes et fenêtres fermées, impossible.

Avec :

Diane Chavelet, autrice, metteuse en scène, interprète
Sylvain le Formica, compositeur, interprète
Hakim Bah, regard extérieur

Diane Chavelet est autrice, metteure en scène et universitaire. Elle co-dirige la Cie Paupières Mobiles avec Hakim Bah. Ensemble, ils mettent en scène La nuit porte caleçon (2015) et A bout de sueurs (2021) d’Hakim Bah. Elle publie articles scientifiques, textes de fiction et traductions dans les revues Po&sie, Théâtre / Public, Horizons / Théâtre, Africaada, Rue Saint Ambroise, Feuilleton, et chez Robert Lafont. Avec le compositeur Sylvain Le Formica, elle travaillera à La Chartreuse à tisser la dramaturgie de VID en parole, en corps et en sons.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES