Vous êtes ici

Une mort dans la famille

  • Alexander Zeldin © Alyssa Schukar

ALEXANDER ZELDIN

Royaume-Uni

Il y a vingt ans (J’en avais 15) mon père est mort. Peu après, ma grand-mère, qui venait d’arriver d'Australie, un pays lointain, pour vivre avec nous, a été placée dans une maison de retraite où elle est morte peu après. Je me souviens de ces visites dans L’EHPAD, alors que le choc de la première mort dans la famille était encore vif – dans cet établissement où elle était une marginale – avec une intensité qui m’a frappé pendant cette dernière année, et qui sera donc le point de départ de cette pièce.

En travaillant sur les parcours simples, presque sans drame " théâtral " apparent, de deux fils, de leur mère et leur grand-mère qui est mise en EHPAD, pendant la dernière année de vie de celle-ci, je voudrais faire ressentir la vie de ces personnes par le théâtre, des ses souvenirs, raconter comment le deuil et l'absence donnent forme à la vie et comment les morts sont parfois plus vivants que les vivants. Tout ce que je sais, c’est que le parcours de la pièce doit amener à une forme de réconciliation. Les enfants doivent parvenir à voir que leurs destins ne sont pas irrévocablement mêlés à ceux de leurs parents et de leur héritage. Que la mort fait partie de la vie. Ce qui, finalement, est une raison d'être émerveillé par la vie. Cette pièce représente un nouveau départ pour moi, le début de ce qui sera peut-être un nouveau cycle. Heureusement, je ne sais pas encore tout.

Alexander Zeldin est un auteur, metteur en scène et réalisateur Anglais. Associé au National Theatre de Londres et au Théâtre de L’Odéon à Paris, ses pièces sont joués en Europe, au Royaume Uni et aux Etats Unis. Il est publié chez Bloomsbury / Methuen Drama, ou un volume de ses trois dernières pièces réunis sous le titre The Inequalities sortira en 2022. Il est le lauréat du prix du 25e anniversaire de la Arts Foundation pour les écritures de la scène.