Vous êtes ici

OST Originale sous-titrée

  • Leyla-Claire Rabih © Vincent Arbelet
  • Frank Weigand

LEYLA-CLAIRE RABIH ET FRANK WEIGAND

A 16 ans, j’ai posé depuis Berlin-Ouest un premier regard fasciné sur Berlin-Est. Plus tard, je suis revenue dans cette ville qui n’était plus divisée, mais portait les marques de ses passés successifs. J’ai vécu dix ans dans ce qui survivait de la RDA, à travers une formation théâtrale perpétuant la tradition brechtienne et l’expérience politique du théâtre en RDA, comme dans ce qui en disparaissait, puisque la ville, ses structures, ses habitants, étaient en complète mutation.

Il m’a fallu des années pour comprendre que ce détour par le Berlin des années 90, constituait pour moi un passage, via une sorte de "monde par procuration", vers un autre pays, lointain et dictatorial, hostile et secret, bien qu’idéalisé, et bientôt aussi disparu : la Syrie de mes origines.

Ces années sont celles de la mise en scène et la traduction théâtrale, pratiques qui construisent des ponts entre des réalités différentes. Elles sont aussi celle d’un dialogue incessant avec Frank Weigand explorant l'imbrication des biographies individuelles et des développements géopolitiques.

Leyla-Claire Rabih est metteuse en scène, Frank Weigand est critique pour le spectacle. Tous deux traducteurs, ils mènent en commun un travail de traduction et d’édition (publication de l’anthologie de théâtre francophone en allemand, SCENE). Dans leur pratique, l'entre-deux, entre les cultures, les langues, les modes de création artistique, constitue un fil conducteur qu’ils veulent mettre à l’épreuve d’un travail commun d’écriture pour le plateau.

En 2020, ce projet a reçu le soutien du Fond des Traducteurs en Allemagne, sous la forme d’une bourse Barthold-Heinrich-Bröcke accordée à Frank Weigand

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES