Nos Solitudes

  • Delphine Hecquet © Caroline Guerin

Delphine Hecquet

Commencent aujourd’hui l’écriture et le projet de mettre en scène l’un des sentiments qui s’impose comme une manière pour une époque et une société d’exprimer une souffrance : la solitude. Ce sentiment commun et universel qui habite notre monde contemporain est au centre des préoccupations individuelles, collectives, culturelles, sociales et politiques. Et si, au lieu d’éviter la solitude, de vouloir l’affronter, nous allions au contraire à sa rencontre, dans ses creux, là où justement on ne va jamais parce que ce sont des endroits inhabités, cachés, trop intimes pour être dévoilés ? Nos Solitudes s’articule autour du présent et de la nécessité qu’il y a à faire entendre nos voix ordinaires. Je veux traiter de la solitude non pas seulement comme on la redoute, mais comme elle est, en vérité, dans notre société. Pas celle des médias, de la littérature, de la peinture ou du cinéma, mais celle des gens qui peuplent notre monde contemporain.

Autrice, metteuse en scène et comédienne, Delphine Hecquet a été formée au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, après des études de lettres modernes. En 2012, elle écrit sa première pièce, Balakat, sur la naissance et la possibilité de l’écriture, qui sera sélectionnée au festival Impatience 2015. En août 2015, après une écriture au plateau et une résidence à la Chartreuse, elle écrit Les Évaporés, une pièce pour six acteurs japonais et un acteur français, créée en octobre 2017 au Studio-Théâtre de Vitry. En août 2017, elle écrit Room in New York, paru aux Éditions Moires dans un recueil intitulé Silence. Elle créera Nos Solitudes en janvier 2020 à la Comédie de Reims dont elle est nouvellement artiste associée.

Bourse de l’Office artistique de la région Nouvelle-Aquitaine-OARA.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.