À nos corps défendus

Alexia Vidal, Karine Debouzie

compagnie Corps de Passage / Provence-Alpes-Côte d’Azur

À nos corps défendus sera un diptyque qui lie spectacle vivant et installation numérique. C’est un projet hybride à maturation lente : trois ou quatre saisons. Nous commencerons par rencontrer des personnes d’horizons différents pour les interroger sur leur rapport au corps et à sa représentation. Ces entretiens, filmés et enregistrés, serviront ensuite de matière visuelle et sonore pour l’installation vidéo et de matériaux textuels pour l’écriture du spectacle qui se fera en collaboration avec les interprètes. La résidence à la Chartreuse nous permettra de finaliser la forme des entretiens et de commencer à recueillir les témoignages.

Alexia Vidal est metteuse en scène et co-autrice. Pour la première fois, elle interroge directement un thème qui a marqué son parcours personnel : la réappropriation de son corps.

Karine Debouzie est artiste plasticienne. Le corps est omniprésent dans ses créations. Elle intervient dans ce projet par le biais de l’écriture visuelle. Des vidéos en gros plan capteront des parties de corps que les gens accepteront de montrer/dévoiler/défendre. Les extraits de corps filmés oscilleront entre reconnaissables et abstraits. Les vidéos et sons seront scénographiés à l’aide d’écrans et/ou de projections pour devenir une exposition à part entière.

Corps de Passage est une compagnie de « théâtre mouvementé » implantée sur le Grand Avignon et dans le Gard. Elle interroge le lien entre corps et mots. Après des spectacles qui ont utilisé des textes très variés, le travail se dirige maintenant vers l’écriture de plateau à partir de matériaux du réel. Des interviews seront menées dans le cadre de résidences dans différents lieux du Gard : Viens Voir ! lieu de curiosités artistiques (Tavel), l’Échangeur22 (Saint-Laurent-des-Arbres), le 8 BIS (Roquemaure).
 

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES