Moi, Hangbe

  • Kokouvi Dzifa Galley © Alex Nollet / Chartreuse

Kokouvi Dzifa Galley

Togo

Moi, Hangbe dévoile les interstices du pouvoir dans le royaume du Dahomey avec comme figure principale, Hangbe, sœur jumelle du feu roi Akaba. À la disparition de son frère, Hangbe se doit de porter la destinée de son peuple et faire face à l'hostilité des invasions de même que celle d'une société à dominance patriarcale.

Kokouvi Dzifa Galley est né à Lomé. Il est titulaire d’une maîtrise en Sciences économiques à l’Université de Lomé. Il prend part à la Ruche Sony Labou Tansi 2005 au Mali. Une bourse Beaumarchais lui offre une résidence d’écriture à La Comédie de Saint-Étienne et à Paris en 2009. Actuel trésorier d’Escale des Écritures, un réseau d’auteurs dramatiques au Togo, il écrit de nombreuses pièces de théâtre : In-certitudes publié aux Éditions Lansman (2009), Un pas avant… (2018), Peau de braise (2015), Dés-espérances (2013), La Réserve (2018), publiés aux Éditions Awoudy au Togo. Kokouvi Dzifa Galley est aussi l’actuel président de l’ATAILE (Association Togolaise des Auteurs et des Illustrateurs de Livres pour Enfants). Animateur culturel, il intervient dans les bibliothèques au Togo, auprès de jeunes lecteurs. Sa pièce Requiem est finaliste du prix littéraire RFI théâtre 2016. Arènes intérieures, texte lauréat de Visas pour la création 2016, est finaliste du Prix Théâtre RFI 2017 et publié aux Editions Passage (s). Il publie L’Oracle a parlé et autres contes du Togo aux Éditions Ponts de Lianes, au Togo, en 2014. Dans le cadre du dispositif ODYSSÉE, il a effectué deux résidences dans des Centres culturels de rencontre en 2017 : au Prieuré de la Charité – Cité du Mot et à la Maison Maria Casarès et une résidence à la Saline Royale d’Arc-et-Sénans en 2018.

Bourse Odyssée-ACCR, avec le soutien du ministère de la Culture