Vous êtes ici

La Fin de l'Humanité

  • Philippe Vincent

Philippe Vincent

Cie Scènes-Théâtre-Cinéma

Philippe Vincent, metteur en scène
Anne Ferret, comédienne
Alwynne Pritchard, comédienne
Thorolf Thuestad, création sonore
Benjamin Lebreton, scénographie

 

La Fin de l’humanité est un texte écrit par David Mambouch, dit par trois femmes dans trois langues. C’est un spectacle sur la multiplicité, sur le "en même temps", un mouvement commun. Des femmes multiples, plurielles, mondes.

La Fin de l’humanité est un spectacle, non pas un spectacle de fin du monde, de fin civilisation de fin d’espèce, mais de débordement, comme une vague, moi goutte d’eau qui déborde au milieu de milliard d’autres gouttes d’eau. D’un simple détail de sms non répondu, voilà̀ que le monde s’emballe, court à sa perte et à la mienne. Moi goutte-d ’eau, je me noie. Qui aurait pu prévoir cela ?

Tout est réaction en chaine, comme l’apocalypse nucléaire, qui nous hanta jadis.

La mise en scène sera pareille à un emballement. La multiplication d’une voix, qui devient trois voix et en une de multitude de voix qui toutes disent la même chose.

Philippe Vincent est metteur en scène, auteur, scénariste et cinéaste. Il est le responsable artistique de la compagnie Scènes-théâtre-cinéma, basée à Lyon. Formé à l’École de la Comédie de Saint-Etienne, il devient, dès 1987, intime de l’écriture de Heiner Müller, et met en scène neuf de ses pièces, dont la création française d’Anatomie Titus, Fall of Rome au Festival d’Avignon en 2001. Il travaille fidèlement avec le Théâtre des Bernardines à Marseille et présente également son travail dans plusieurs institutions : différents CDN, Volksbühne de Berlin, TNP Villeurbanne... Ces spectacles sont aussi créés à l’étranger : Allemagne, Portugal, Algérie, Égypte, États-Unis, Burkina Faso, Norvège.

Coproduit par le Théâtre de la Renaissance à Oullins

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES

8 représentations du 31 janvier au 9 février 2023 Au "Bac à Traille" de Oullins