La Conférence

  • Amélie Dallaire © Karine Gonthier-Hyndman

AMÉLIE DALLAIRE

Québec

« Le chaos, ce soubassement, ce fond sans fond de toute réalité, y compris la vie humaine. » Pierre Bertrand*

La pièce met en scène une femme qui donne une conférence sur sa vision de la création. Assistée par un homme et une femme avec qui elle entretient des rapports ambigus, elle se remémore le trajet qu’elle a emprunté pour se rendre à la salle dans laquelle elle se trouve, son enfance et sa première expérience avec les insectes. Elle témoigne de son amour du théâtre d’objets pour objets (sic) et partage avec le public sa découverte du logiciel Power Point, avec lequel elle a développé une relation sensible.

La Conférence est une oeuvre impressionniste et ludique qui tente de faire écho à la bouillie originelle d’où provient l’univers. De cette étrange conférence émane une impression d’incertitude et de confusion mais aussi une volonté d’organiser et de créer. Les personnages avancent à tâtons et ignorent qu’il émergera, de la matière fragile du spectacle, tout autre chose que ce à quoi ils s’attendent. Avec La Conférence, l’autrice souhaite s’abreuver au sentiment que tout est possible, que la vie, dans une certaine perspective, est une drôle d’expérience sur laquelle chacun projette son propre sens.

 

* Le Chaos et l’oeuvre d’art. Espace Art actuel 22, 1993.

Amélie Dallaire est autrice et comédienne. Elle a terminé en 2006 sa formation au Conservatoire d’art dramatique de Montréal. Son premier texte, Queue Cerise, faisait partie de la programmation du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui en janvier 2016. La Fissure, sa deuxième pièce, est une partition pour deux acteurs créée en mai 2019 au Théâtre La Licorne.
La Conférence est sa troisième « expérience ».

Bourse de résidence en réciprocité CEAD-Montréal/Chartreuse.

Dans le cadre de la 67e Commission permanente de coopération franco-québécoise, le programme « C-Créée : Chartreuse – CEAD / résidences, bourses d’écriture et échanges d’expertise » est soutenu par le ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et le ministère des Affaires étrangères et du Développement international de la République française (Consulat général de France à Québec). Romain Nicolas a été accueilli à Montréal du 28 juillet au 24 août 2019 pour écrire Projet audacieux ! Détestable pensée !