Vous êtes ici

The Kindly Ones

  • Elli Papakonstantinou © Elli Papakonstantinou

ELLI PAPAKONSTANTINOU

Comment aborder l'Holocauste ? Je me suis vite retrouvée à osciller entre le rituel et le sarcasme politique, entre la réflexion métaphysique et l’aspect pragmatique, à la recherche du ton juste.

Attentive à la montée du fascisme et du fondamentalisme en Europe et dans le monde, j’ai le dessin de faire des recherches sur l'histoire locale et les archives de la Cité-Mémorial du Camp des Milles à Aix-en-Provence afin de revisiter ma pièce The Kindly Ones qui doit être présentée à la Cite-Mémorial du Camp des Milles et à La Manufacture d’Avignon en juillet 2020.

La pièce puise dans les Euménides d'Eschyle, tout en s'inspirant de l'Épitaphe de Périclès dans Thucydide et de la culture pop. Alors qu'elle passe du théâtre rituel à l'humour noir du cabaret contemporain, la pièce est destinée à être jouée dans des sites commémoratifs avec la participation d'une chorale locale d'hommes âgés et elle tente d’explorer courageusement le traumatisme collectif, le pardon et les mécanismes intérieurs, dans le dialogue avec les communautés locales.

The Kindly Ones a été initialement commandée par le Festival des Régions 2019 en Autriche. Après avoir eu accès aux archives du Memorial du camp de concentration de Mauthausen à Vienne, Elli Papakonstantinou a écrit et conçu la pièce au CCRMA, Centre de recherche en musique et acoustique de l’Université de Stanford, où elle a passé l’année 2018 en tant que chercheuse et artiste lauréate du Fulbright 2018-2019. La pièce a été créée au Mémorial du camp de concentration de Mauthausen en juillet 2019, coproduite par le Festival des Régions et le Festival de La Strada en Autriche.

 

Tout en revisitant les classiques et en créant des expériences immersives, Elli Papakonstantinou relie les notions de mythe, de philosophie et les grands récits de nos jours. Nommée chercheuse invitée du CCRMA par l'Université de Stanford et par l'Université de Princeton, elle a été distinguée deux fois pour le prix Fulbright Artist’s Award. Son travail est nourri des mouvements civiques qui ont émergé en Grèce pendant la crise. Elle est la fondatrice de la compagnie internationale ODC Ensemble. Elle écrit et dirige toutes les œuvres de la compagnie et interroge dans ses créations le nouvel opéra et le théâtre musical.
Elli Papakonstantinou a  reçu des commandes des Capitales européennes de la culture «Valetta18» (Malte), «Eleusis21» (Grèce) et «Pafos17» (Chypre) et a présenté son travail au Parlement européen pour la culture en 2017.
Elle vit au Royaume-Uni depuis plus de dix ans et a créé et présenté son travail dans des festivals et des lieux internationaux tels que : le Operadagen Festival en Hollande, le BAM (Brooklyn Academy of Music) à New York, le Neukoellner Oper à Berlin, la cérémonie d’inauguration de la Bibliotheca Alexandrina en Égypte, le Festival d'Édimbourg, de LaMaMa ETC de New York, le West End of London, le Théâtre national de Grèce, ou la Quadriennale de Prague.
Sa dernière œuvre The Cave a reçu le prix international Music Theater Now 2018-19. Elle a également reçu un «premier prix» au Festival d'Édimbourg et pour le REP à Birmingham en 2017.
Pendant la crise en Grèce, Elli Papakonstantinou s'est engagée politiquement, a fondé et dirigé Vyrsodepseio, un grand espace artistique à Athènes (2011-2017) qui a servi de plaque tournante dynamique autour d’une réflexion sur la politique horizontale et le réseautage international.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.