Vous êtes ici

Drag you

  • MOUGEL Magali © Alex Nollet-La Chartreuse
  • Cécile Backès © Thomas Faverjon
(titre provisoire)

MAGALI MOUGEL

Rituel de transformation pour une allégorie du dernier mâle blanc

metteuse en scène Cécile Backès
avec Norah Krief

Imaginer avec Magali Mougel un spectacle joué par Norah Krief sur l’idée de transformation d’une femme en homme. Chercher ce qui pourrait faire advenir, sur un plateau, le passage de genre d’une femme à un homme. Pour interroger notre désir de transcender le genre et notre fascination pour le transgenre.
Se transformer pour rêver et agir tout ce qu’on peut prendre d’un homme: la puissance, l’influence, la pensée. Tout ce qu’on peut rêver de prendre à un homme.
Nous appuyant sur
Testo Junkie de Beatriz/Paul Preciado, récit d’expérience de transformation écrit comme hommage à un ami disparu, nous creusons cette idée d’une représentation qui prend l’oraison funèbre pour point de départ — ou pour composante. Nous creusons l’idée de la transformation qui accompagne l’oraison, comme un rituel pour pleurer le mort.
Nous souhaitons en explorer les possibilités oniriques et poétiques — peut-être pour mieux saisir les réalités sociales et politiques de ce sujet? Nous plonger dans les écrits de Beatriz Preciado, devenue Paul, qui fait de sa transformation une oeuvre d’art en mémoire d’un ami disparu. Nous souvenir d’Okuni, danseuse japonaise du XVIIe qui inventa le kabuki plus tard annexé par les hommes. Et inventer un récit de transformation, à la fois oraison funèbre et consolation.

Production Comédie de Béthune-Centre dramatique national.
Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.