Vous êtes ici

Synonyme de Syndrome

  • Diederik Peteers © Reinout Hiel
(titre provisoire)

DIEDERIK PEETERS

Belgique

Ma résidence à la Chartreuse est le coup d’envoi d’un nouveau projet dans lequel je m’intéresse à l’histoire de la psychiatrie – et plus précisément à l'émergence d’ une série de ‘syndromes’ à la fin du XIXe siècle. Ces syndromes me fascinent en tant qu’ils représentent l’idée d'une perception « déformée » de la réalité. Le simple fait qu’ils soient considérés comme « déformés » est l’indice d'un paradigme dominant qui tend à considérer comme pathologique toute perception qui viendrait s'écarter de la norme. Pendant la résidence je compte approfondir mes recherches en littérature, et m’attaquer à l’écriture de quelques témoignages poétiques de personnages fictionnels, qui viendront remettre en question cette notion de normalité.

Malgré un diplôme d’arts visuels, c’est avant tout dans les arts de la scène que Diederik Peeters s’est égaré. Il y a commis plusieurs spectacles et performances, tels que Chuck Norris doesn’t sleep, he waits, Thriller, Red Herring ou encore Apparitions. Dans ses pièces il s’obstine à saboter la notion de réalité stable et immuable. Absurdités et contradictions s’empilent pour mieux faire apparaître un univers où tout se transforme en permanence. Aux côtés de Kate McIntosh et de Hans Bryssinck, il est membre fondateur de SPIN, plateforme de soutien à la création et de réflexion basée à Bruxelles. En 2017 il rejoint également la coopérative de projets vivants L’Amicale (Lille). 

 

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES