Vous êtes ici

Le Voisin du 48e

  • Cecile Riste ©Leila Naciri
(titre provisoire)

CÉCILE RIST

Que faut-il faire de nos rêves ?

Lila, une mère dépassée, vit au 47e étage d’une ville tour qui autorégule son autarcie, mais se déglingue chaque jour un peu plus. Son fils, un adolescent récalcitrant est amoureux de la fantasque et sauvage fille du commissaire des communautés immobilières. De chez leur voisin du dessus, Lila entend des bruits suspects. Des terreux se sont introduits dans la tour. Quelques-uns ont été interceptés dans la forêt suspendue.

Que faire de la violence qui nous habite ? Comment vivre en groupe sans mettre en place un système de domination ? Pouvons-nous construire une réalité qui ne piétine pas nos rêves ?

La pièce est construite sur une année, de manière elliptique, à la manière d’une série. Le spectateur entre dans l’histoire une journée par mois. Elle commence un 1er avril et se termine un 8 mars. On y parle une langue futuriste issue de de cultures diverses. C’est une œuvre chorale avec une dizaine de personnages.

Cécile Rist est metteuse en scène, actrice, professeure de technique Alexander et parfois autrice. Avec Guillaume Tobo, ils fondent BordCadre en 2003 dont elle devient rapidement la metteuse en scène et l’autrice attitrée. Elle monte Pinter, Marivaux, Feydeau, Koltès mais aussi deux spectacles qu’elle écrit en écho du plateau : Il n’était qu’une fois (2005) puis ConnectiC (2007). Le Voisin du 48e, a pointé le tout début de son nez lors d’un jeu d’écriture proposé à la Gare au théâtre de Vitry en 2016. Il va devenir la première pièce de Cécile Rist conçue hors plateau.

Commande d'écriture de la Cie Bordcadre

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES