La Fabrique des Idoles

  • MegaSuperThéâtre © MegaSuperThéâtre
  • MegaSuperThéâtre © MegaSuperThéâtre

MégaSuperThéâtre

dramaturge et co-auteur Romain Nicolas
metteur en scène Théodore Oliver
collaboratrice artistique Mélanie Vayssettes

À force de raconter des histoires, nous avons voulu réfléchir sur les histoires elles-mêmes. Ça n’est pas très original : la postmodernité est passée par là.
Nous passons nos soirées à regarder des séries structurées comme des romans-fleuves. C’est toujours le même film, toujours la même pièce, toujours la même oeuvre. Mais on ne se lasse jamais. Pourquoi ? Quelles idéologies transportent ces histoires ? Comment ? À quoi tient le pacte fictionnel ? L’idée n'est pas de juger les croyances mais de poser des questions sans apporter de réponses.

Nous allons convoquer des récits et des histoires sous la forme de fragments. Chacun portera un sens ou une question spécifique. Toutefois, c’est l’organisation de ces fragments qui sera le centre de notre recherche. Ce sera une structure traversée par trois personnages conscients de leur nature fictive. Trois « naïfs » qui plongent dans - subissent - se souviennent de grands récits ; de la naissance de l’univers au mythe de Roland en passant par L’Odyssée de l’Espace ou Charles Manson. Conscients du danger que constitue une succession de récits déliés, nous cherchons une tension et une cohérence afin que le public ne s’y perde pas mais plutôt qu’il accompagne la réflexion et comble les vides volontairement laissés dans la structure.

Coproduction Théâtre Sorano et festival Supernova, Toulouse ; ThéâtredelaCité-Centre dramatique national Toulouse Occitanie ; Puissance 4 : Théâtre Sorano, Toulouse ; TU-Nantes ; La Loge, Paris ; Théâtre Olympia-Centre dramatique national de Tours.

Avec le soutien de l’Espace Roguet et le Département de la Haute-Garonne ; du Festival Fragment(s), Paris ; de la Chartreuse-CNES ; du Théâtre Jules-Julien, Toulouse ; du Pavillon Mazar, Toulouse ; de l’association Contrechamps (87).

Création le 5 novembre 2019 au Théâtre Sorano, Toulouse en co-accueil avec le ThéâtredelaCité, Toulouse.