Daddy papillon, la folie de l’exil

  • Naéma Boudoumi © Béatrice Cruvellier

Naéma Boudoumi

Un vieil Arabe aux lunettes de soleil jaunes marche pieds nus dans la neige. C’est un homme, homme végétal, homme plante, homme fleur, homme papillon… Un homme hors d’âge ou au-delà ou en deçà de toute temporalité qui nous serait commune. D’ailleurs lui-même ne connaît pas sa date de naissance. Mais il se souvient avoir été enfant…

À travers les visions de Monsieur B, ouvrier dans le bâtiment qui se rêvait du monde végétal, nous aborderons des instants de folies douces mais également l’urgence et la nécessité parfois de basculer dans un autre soi. C’est l’odyssée d’un homme simple pour lequel aller chercher son pain est déjà un périple. On y reconnaît la figure de l’immigré d’aujourd’hui, d’hier et de demain, soumis aux mêmes exigences, difficultés et espoirs. Image de la chute du corps de l’homme depuis qu’il s’est fait chasser des vergers du paradis, chute immémoriale, mais plus actuelle que jamais.

Je pars d’une expérience forte et personnelle, celle d’être la fille d’un père sujet à l’hallucination et à la bouffée délirante. Diagnostiquée comme une maladie mentale, la bouffée délirante crée chez le sujet divers épisodes (visions, hallucinations, voix) allant de l’euphorie à la persécution. Cette expérience de vie m’a confrontée à une parole sous-estimée qui mérite d’être entendue. Ces dérives pathologiques souvent décrites comme inutiles, incohérentes, contre-productives et dangereuses… contiennent pourtant un sens politique et poétique que je cherche à révéler.

Naéma Boudoumi est autrice et metteuse en scène. Elle fonde en 2011, la Cie GINKO, dont la ligne artistique se situe dans l’interdisciplinarité à l’image de la diversité sociale et culturelle présente dans ses créations. Elle est soutenue depuis plusieurs années par l’Espace Périphérique, Parc de la Villette-Ville de Paris et le Théâtre Paris-Villette. Daddy Papillon, la folie de l’exil sera sa quatrième création et verra le jour aux Plateaux Sauvages (Paris) en avril 2019.

Bourse d’écriture de la mise en scène de théâtre - Association Beaumarchais -SACD.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.