Véronique de Lavenère

Renaissances et émergences dans l'art de la marionnette au Laos (titre provisoire)

Cette résidence 2017 s’inscrit dans le projet de livre collectif L’Art de la marionnette, un art en mutation : de la tradition, aux identités métissées et aux nouvelles formes émergentes. Véronique de Lavenère se consacrera à l’écriture d’un article sur l’ensemble des arts de la marionnette au Laos, revenant sur le Kabong et les I-pok (qui ont fait l’objet d’une précédente résidence en 2014 et d’une publication) et s’ouvrant sur trois autres formes : le petit théâtre d’ombre, les Tukata et la troupe Khao new.

 

Véronique de Lavenère est ethnomusicologue, docteure de l’université Paris Sorbonne. Chercheuse associée à l’Institut de recherche en musicologie-IReMUS, elle enseigne à l’université Paris 8 Saint-Denis et dirige le groupe de recherche « Marionnettes » au Centre international de réflexion et de recherche sur les arts du spectacleCIRRAS. Elle est également directrice de production de la Compagnie Chant de Balles qui développe une recherche artistique autour de la jonglerie musicale.
Elle mène depuis vingt ans, avec son époux Vincent de Lavenère, jongleur-auteur, des recherches à travers tout le Laos qui ont donné lieu à des rencontres musicales dans de très nombreux villages. Cette double approche, scientifique et artistique, enrichit ses publications, comme ses CD qui ont été récompensés par des prix prestigieux, notamment ceux de l’Académie Charles-Cros.

Avec le soutien de l’IreMus ; du CIRRAS ; de la Chartreuse-CNES.