Marion Aubert

Les Juré.e.s

Cie Tire pas la Nappe / Occitanie

mise en scène Marion Guerrero ; interprétation Stephan Castang, Adama Diop, Capucine Ducastelle, Gaëtan Guérin, Élisabeth Hölzle

À la suite des attentats de Charlie Hebdo, nous avons eu envie de nous interroger sur la liberté d’expression. Que pouvons-nous dire publiquement ? Comment le dire ? Quelles sont les limites que nous nous fixons ? Qu’acceptons-nous d’entendre ? Voilà autant de questions qui ont traversé toute la société française et il nous a semblé intéressant, voire primordial, de les creuser davantage, afin
de tenter d’y voir, ensemble, un peu plus clair. À partir de trois procès historiques qui interrogent les limites et les contradictions de la liberté d’expression, nous inventerons un procès imaginaire et contemporain (peut-être le procès d’une oeuvre collective et brûlante).

La Cie Tire pas la Nappe est codirigée par Marion Aubert et Marion Guerrero. Depuis vingt ans, la compagnie travaille à la promotion des écritures contemporaines, celle de Marion Aubert en particulier. Autrice d’une vingtaine de pièces, elle est éditée chez Actes Sud-Papiers. En 2006, la compagnie crée au Centre dramatique national de Montpellier Les Histrions (détail) joué à La Colline-théâtre national dans le cadre du Festival d’Automne. Marion Guerrero met en scène Les Aventures de Nathalie Nicole Nicole et Orgueil, poursuite et décapitation présentés au Théâtre du Rond-Point. De 2011 à 2016, la compagnie est associée à La Comédie de Saint-Étienne où elle crée Tumultes repris en mars 2017 au Théâtre Paris-Villette. En 2015, Marion Aubert a été accueillie à la Chartreuse avec Marion Guerrero pour La Classe vive puis avec Nicolas Laurent pour Nestor, Max et le Big Bang Club.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES.
Aide à la création de la Région Occitanie.