La Vie Des Bord(e)s

(le caillou, la fleur et le bûcheron)

un conte électro-pop de Pierre Boscheron, Élisabeth Gilly, Sandrine Roche

Association Perspective Nevski* / Bretagne et Nina Fisher / Île-de-France

texte Élisabeth Gilly, Sandrine Roche
avec Pierre Boscheron, Élisabeth Gilly, Sandrine Roche

musique Pierre Boscheron, Élisabeth Gilly
mise en forme scénique Pierre Boscheron, Élisabeth Gilly, Sandrine Roche
collaboration artistique Anouch Paré
communication Isabelle Planche
administration Veronica Gomez Iparraguirre

« Il était une fois il y a longtemps, a long long time ago, mucho tiempo, molto tempo fa… »

La Vie Des Bord(e)s est un projet autour de la notion de mauvaise herbe.

Puisant dans les récents mouvements sociaux, politiques et économiques mondiaux et s’appuyant sur les témoignages de différentes personnalités (Marie-José Mondzain, philosophe ; Gilles Clément, jardinier-paysagiste ; Anne Querrien, sociologue ; Sébastien Thiéry, politologue ; Julie Sannier, chargée de mission biodiversité ; Olivier Tranchard, jardinierbotaniste) le projet se construit suivant une ligne dramaturgique et littéraire en lien étroit avec la composition musicale.

Opéra électro-pop, installation performative, concert en mouvement… La Vie Des Bord(e)s s’inscrit à une croisée des chemins, avec comme axe de recherche principal le bruit des mots : travailler la langue et sa repré- sentation sous toutes ses formes pour laisser pousser, de façon sauvage et naturelle, un objet unique dans le parcours des deux groupes.

Après deux ans et demi de voyages, de rencontres, de réflexions et de discussions, nous présentons un premier résultat de notre écriture collective. Une variation#1 de mots et de sons, pour trois personnages et un rétroprojecteur.

Pierre Boscheron est créateur sonore (Raphaëlle Delaunay, Kitsou Dubois avec des textes de Sonia Chiambretto, Tomeo Vergés, Vincent Thomasset). Électroacousticien pour Matthieu Chedid, il est coréalisateur des albums de M (Le Baptème, Labo M, La B.O.2-M, Mr Mystère) et réalise une installation sonore dramatique à la Ferme du Buisson en mai 2005 et aux Rencontres photographiques d’Arles en 2015 (Martin Parr). Il compose aussi pour le cinéma (Claude Miller, Thierry Boscheron…).

Élisabeth Gilly est chanteuse et musicienne (Thierry Balasse-compagnie Inouïe, La Face cachée de la lune, Cosmos). Elle a joué de la voix en pop-électro avec Phil Étienne « Phil Reptil », avec Rayess Bek, en improvisation avec Voie ouverte, en musique du monde avec Zanzibar, Malika Domrane, Makoto Sato... au théâtre avec Alexis Forestier et la compagnie les Endimanchés (Feuillets d’Hypnos de René Char, Claire, Le Drame des constructeurs d’Henri Michaux…).

Sandrine Roche est autrice, comédienne et metteuse en scène. Elle a créé en 2008 l’Association Perspective Nevski*, avec laquelle elle réalise un travail de plateau autour de son écriture (La permanence des choses, essai sur l’inquiétude en 2009 ; Je suis la sœur unique de mon chien et autres gâteries... en 2010 ; Carne, partition pour voix, cordes et samples en 2011 ; Neuf petites filles, une performance solo en 2012 ; RAVIE en 2014 et Des Cow-boys, création 2015- 2016…).

Production Association Perspective Nevski* et Nina Fisher.
Coproduction et soutiens Théâtre du Cercle, Rennes ; Confluences, Paris ; la Chartreuse-CNES ; Lutherie Urbaine, Paris ; la Coopération Nantes-Rennes-Brest pour un itinéraire d'artiste(s).
Production en cours pour les prochaines Variations.

Le projet a bénéficié d’une résidence à la Chartreuse en avril 2017.