Isabelle Bats

Girl/fille

Girl/fille est un projet d’écriture divisé en « devoirs », des devoirs de filles, de femmes, des ordres murmurés ou aboyés, un projet entre texte et performance, pyrotechnie et numéro néoburlesque, un travail de récupération d’un corps, d’une histoire, de ses fêlures et de ses grands écarts. Le personnage, la personne s’appelle Isabelle et comme les travaux d’Hercule devra trouver les parades : « Isabelle doit apprendre à se regarder les ongles », « Isabelle doit décider si elle fait l’homme ou la femme », « Isabelle doit arrêter de pleurer et mordre sur sa chique », « Isabelle devient chasseur »… Projet kaléidoscope mêlant quelques morceaux de musique, sans doute Lulu, des flambys, de la mèche lente et quelques mots…

Je suis née à Charleroi (ça a son sens), étudiante à l’Insas, puis des essais d’écriture, de mise en scène, un détour sur le plateau, devenir sans le savoir vraiment « performeuse » avec des projets comme les petits ruisseaux font les grandes rivières ; le plus petit feu d’artifice jamais recensé ; perfect match ou encore la minute burlesque… des performances à brûle-pourpoint entre le silence, le trop de mots, les actions, les matières. Interrogeant sans cesse, oui, ce fait d’être fille, ou girl, ou call girl pour la WTA (un rêve), les références, les retrouvailles.

Bourse Comité Mixte Chartreuse/Fédération Wallonie-Bruxelles/Théâtre Danse.