Almudena Ramirez-Pantanella

Théâtre (salle d’opérations)

Mon projet est de transposer dans l’écriture un type de racisme qu’on qualifie de microracisme mais que je préfère considérer comme racisme inframince. Selon Marcel Duchamp, l’inframince c’est tout ce qui est dans les marges de ce qui n’est pas mesurable mais qui redéfinit néanmoins tout. C’est là où le langage devient fondamental et en particulier le théâtre pour observer ce racisme inframince qui entraîne une violence inframince, une discrimination inframince qui passent inaperçues et qui sont cependant une tare de notre société.
Je souhaite écrire une comédie dramatique mêlant éléments oniriques etcauchemardesques. Avec comme références, entre autres, les pièces de Biljana Srbljanović, ou de Daniel Keene (
Life without me), Caryl Churchill, Samuel Gallet...

Née en 1988 à Madrid, Almudena Ramírez-Pantanella est autrice et metteuse en scène. Diplômée d’un master de création théâtrale, elle reçoit en 2015 le prix Calderón de la Barca décerné par l’Institut national des arts de la scène et de la musique (INAEM) pour Los amos del mundo. La pièce est éditée par le Centre de documentation théâtrale, mise en espace à Madrid et bientôt à Londres et à New York. En 2016, elle reçoit l’aide à la création du cinquième programme de Développement des dramaturgies théâtrales pour Regurgitar. Elle travaille égalementcomme scénariste à la télévision. Almudena Ramírez-Pantanella a participé à la session 2016 du Studio européen des Écritures pour le Théâtre à la Chartreuse.

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES